Le WAX ART, ou comment utiliser le pagne comme outil artistique

Pagne is the new art

Très utilisé en Afrique, le pagne est le vêtement privilégié des femmes africaines. Le pagne est de ce qu’il y a de plus précieux en Afrique surtout sur le plan traditionnel. Aujourd’hui, le pagne devient de plus en plus tendance. L’utilisation du pagne dépasse même les frontières de l’Afrique. La notoriété du pagne africain n’est plus à démontrer.

Accessoire essentiel dans la mode, pour la confection de vêtements, vous serez étonnés d’apprendre que le pagne peut être utilisé, a des fins très artistiques. C’est ce qu’on peut découvrir avec Kessel le Monark, un styliste et designer camerounais. Dans cet article, vous découvrirez une nouvelle forme d’art très originale, appelé Wax Art.

Vous pouvez également découvrir notre vidéo dédiée à l’univers du pagne africain, afin d’en savoir plus sur cet outil de mode.

Qui est Kessel le Monark ?

Wax art_Pagne

Nkemdjou Kessel Mael, plus connu sous le nom de Kessel le monark est un styliste et étudiant à l’Université de Yaoundé 1. Il est issu de l’ethnie Dschang dans l’ouest du Cameroun. Après le baccalauréat, Kessel le Monark s’est intéressé au tissu pagne, c’est à partir de là que l’aventure a commencée.

La naissance du Wax Art

À partir du tissu pagne, Kessel confectionne des vêtements, des décorations pour l’immobilier. En outre, il utilise le pagne pour concevoir des lettres, mots pour des t-shirts, cadeaux etc. C’est à partir de cette idée qu’est né le Wax Art.

Pourquoi « Wax Art » ?

Le Wax Art est le nom attribué par Kessel le Monark à cet art unique. Il utilise le pagne pour faire des œuvres d’art. La confection d’un tableau en Wax Art se fait en plusieurs phases. Tout d’abord, il y a la fabrication du cadre par les menuisiers. Et s’ils sont disponibles, cela peut se faire en deux jours. Il faut cinq jours au total pour réaliser un tableau en Wax Art.

Une idée de génie

Cette nouvelle forme d’art est très authentique et se distingue largement des autres grâce à l’utilisation du pagne. On peut tout de même trouver une petite ressemblance au cubisme, de la période synthétique où le collage était associé aux œuvres d’art. Mais le Wax Art est très différent. Dans les tableaux Wax Art, on utilise utilise ni crayon ou peinture, mais uniquement le pagne. C’est ce qui rend cet art très original. 

Le succès de Wax Art

Lors du concert de l’artiste Fally Ipupa en mai, à Yaoundé au Cameroun. Kessel le Monark a offert un tableau à l’effigie de la star en Wax Art. L’artiste concogolais a beaucoup aimé et l’a publié sur son compte Snapchat. Avant de concevoir des tableaux en Wax Art, en 2014, Kessel le Monark fut l’un des premiers investigateurs de la mode des pulls en tissu pagne.

Son plus grand rêve

Kessel le Monark souhaite que son art soit accepté et reconnu. Il souhaite que ses tableaux soient exposés dans les galeries africaines, mais aussi celle du monde. L’un de ces rêves est d’apprendre aux jeunes africains le Wax Art et développer sa marque Afrolight.

La jeunesse africaine a du talent. Et cette nouvelle forme d’art est plus que du talent c’est du génie.

Sans plus tarder, découvrons ensemble plusieurs pièces de la collection WAX ART.


SOURCE : LE PRESQUE BLOG

Vous êtes créatif ? Vous pouvez aussi écrire des articles sur Kingkom | Cliquez ici.

 

 

Lôu_Gassaman

Cet artiste crée une BD originale sur l’affaire Mamadou Gassama

Logo typographique_Liam_Jord

Ces concepteurs se défient de créer un logo typographique chaque jour pendant un an